lundi 30 novembre 2015

Un peu d'air

Comme expliqué dans la présentation du projet, nous avons opté pour un système de VMC double flux. Le schéma ci-dessous en montre le principe.
La maison doit être étanche à l'air pour que le système fonctionne. L'air frais de la maison entre par un seul point directement connecté à la VMC. Cet air est tempéré par l'air vicié (air extrait des pièces humides) puis insufflé dans les pièces de vie.
L’intérêt de la VMC double flux est qu'elle récupère les calories de l'air extrait de la maison et permet de réduire les besoins de chauffage par rapport à une VMC simple flux.
Nous avons choisi un système haut rendement de la marque GENVEX. Tout l'ensemble VMC et gainage a été acheté sur le site Airsoft dont nous sommes plutôt contents. Le seul petit bémol est le délai de livraison un peu long en fonction des fournisseurs. Par contre ils ne vendent que du matériel de qualité, le vendeur nous a fait le plan d'implantation et a passé pas mal d'heures au téléphone pour répondre à nos dizaines de questions :-) 


Nous avons la VMC dans la garage pour éviter le bruit et faciliter l'entretien. Elle est fixée contre le mur avec une épaisseur de liège pour éviter la transmission des vibrations.

L'arrivée d'air principale traverse le mur Ouest. Une réservation 20*20cm en OSB avait été prévue.


  A terme, l'air sera réchauffé par un puits hydraulique pas encore en service (contourné ici). Les gaines isolées sont assemblées avec des manchons inox, fixés avec des colliers de serrage et de l'adhésif métallique.


Il faut prévoir une petite évacuation des condensats par en dessous (évacuation de lave-linge utilisée ici avec un petit retour pour faire siphon).


La sortie est faite en toiture avec une tuile lanterne diamètre 150mm et une petite grille au bout du tuyau pour éviter que des oiseaux ne s'y aventure.


Les boîtiers et gainages passent dans les combles, dans un espace isolé. Leur installation est assez simple, c'est globalement du Lego, tout s’emboîte.


Certaines gaines sont doublées, notamment pour les chambres, cela permet de réduire le bruit (ça ne fait aucun bruit dans notre cas...).

Les débits des bouches d'extraction sont les suivants:
  • Salle de bain - 30m3/h
  • WC - 15m3/h
  • Cuisine - 60m3/h

 
Les débit des bouches d'insufflation :
  • Salon - 2 * 25m3/h
  • Chambres - 3 * 20m3/h
On vise un équilibre entre débit d'air insufflé et débit d'air extrait.



 
La VMC est commandée par une interface déportée. Elle permet de choisir 4 vitesses de fonctionnement et d'activer le by-pass (mode mi-saison ou nuit d'été pour ne pas réchauffer l'air insufflé avec l'air extrait). Cette interface est connectée à la VMC par un fil téléphonique 4 paires. Cela permet de mettre l'interface de contrôle n'importe où dans la maison. 



 


On peut voir sur la photo ci-contre les températures mesurées:
  • Air frais entrant - 11.5°
  • Air vicié extrait - 20.9°
  • Air insufflé dans la maison - 19.5°
Le rendement de la VMC n'est pas que théorique, elle fonctionne plutôt bien :-)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire